Pourquoi est-il important de changer le matériel à chaque année?

Il est recommandé de nettoyer son masque, la tubulure et le réservoir d’eau avec du savon à vaisselle et du vinaigre.

Mais à long terme, est-ce vraiment efficace?

  1. Une étude à l’université de Harvard s’est penchée sur ce sujet. L’étude démontre bel et bien une corrélation entre le nombre de micro-organismes et la fréquence de nettoyages. De ce fait, l’étude recommande fortement de changer le matériel après un an d’utilisation. Il a été noté qu’une mince couche de micro-organismes, appelé biofilm, fini par se former après seulement quelques mois d’utilisation. Le biofilm est un assemblement de micro-organismes qui coopère à assurer leur survie. Ce rassemblement rend les micro-organismes plus résistants au nettoyage hebdomadaire recommandé. On y retrouve plusieurs sortes de bactéries tels que les Staphylococcus, Streptococcus, des Bacilles et des Pseudomonases. On y détecte aussi des levures et même des champignons (fungie). Ces micro-organismes peuvent causer plusieurs problèmes de santé comme des rougeurs sur la peau, une apparition d’acné, écoulement nasal, sinusites fréquentes, bronchite et même une pneumonie. Certaines personnes vont être affectées tandis que d’autres ne verront aucun effet néfaste. Cela dépend du système immunitaire de chacun.
  2. Le masque est composé principalement de silicone. Le silicone est choisi puisqu’il adhère bien à la peau. Cependant, avec le temps, le silicone se dilate et change de forme. À ce moment, on a beaucoup plus de difficulté à contrôler le niveau des fuites. La performance du CPAP est moindre plus qu’on a de fuite, De plus, le patient se réveille à l’occasion pour replacer le masque ce qui perturbe le sommeil. On a tendance à serrer les courroies pour compenser, mais ça ne règle pas tous les problèmes. La courroie aussi vieillie, elle perd de son élasticité et les velcros sont moins efficaces.

 

Scroll Up