Dormir ou conduire!

Différentes études estiments qu’entre 30% et 57% des accidents de la route sont dues à des troubles de vigilance (fatigue, voire endormissement au volant). De fait les mauvais dormeurs ont 2 à 3 fois plus de probabilités de s’endormir au volant que les bons dormeurs. Ainsi les sujets insomniaques ont 2 à 3 fois plus d’accidents que la population générale. Pour les gens souffrant d’apnée du sommeil, le risque d’accident de la route sur 5 ans serait de 7 à 10 fois plus élevé. 

Au Canada, l’assurance automobile peut être annulée si un apnéique ne suit pas son traitement et qu’Il est impliqué dans un accident à cause de la somnolence ou la fatigue.

Ne prenez pas de risque inutiles, consultez dès maintenant la Clinique de l’apnée du sommeil Promédic S.E.N.C Joliette afin de vous procurer un appareil CPAP ou des accessoires essentiels à un sommeil efficace et sain.  

Références: auteur Dr. Jacques Grosbois, Michèle Leclerc, apnée, ronflements et trouble du sommeil

Scroll Up